Comment j’en suis arrivé à commander mes lacets en ligne

J’en suis à commander mes lacets en ligne. Deux fois durant les 15 derniers jours, j’ai acheté des lacets de chaussures sur Internet. Et chacune des deux commandes ne contenait que les lacets en question, rien d’autre. Cela peut paraitre étonnant de passer commande sur Internet pour des articles aussi insignifiants. En y réfléchissant, j’ai fait et cela pour deux raisons bien différentes.

Première commande pour la NOUVEAUTE.
Je passe énormément de temps sur Instagram. La publicité y est très présente et il est plus difficile de l’éviter que sur les autres supports. De fait, j’ai été accroché par une publicité Hickies. Après quelques visites sur le site Internet, j’ai passé commande.

Deuxième commande pour la SIMPLICITE.
En enfilant mes chaussures de ville ce matin, je constate que l’un de mes lacets est prêt à se rompre. Il me faudra sous peu un lacet rond, fin, 5 trous. Et là j’hésite, je ne vais pas prendre la voiture pour aller acheter une paire de lacets au supermarché. Je ne vais pas chercher en ville un magasin de lacets qui n’aura peut-être pas exactement le modèle dont j’ai besoin. Une recherche dans Google et je trouve rapidement ce qu’il me faut. Je passe commande.

Dans la perspective de mon activité e-commerce (Pour La Redoute) je ne fais pas du cas ci-dessus une généralité. Au contraire, c’est un micro-cas dont la probabilité et la versatilité résistent aux approches par agrégats et segmentation. C’est pour ces raisons qu’il illustre parfaitement notre challenge actuel : l’hétérogénéité des comportements et des situations à laquelle nous devons répondre en tant que marchand pour satisfaire nos clients.

from Stories by Renaud Joly on Medium http://bit.ly/2wWUHeE