Le carton annoncé des NFT

Les NFT c’est quoi ?

Basés sur des technologies blockchain, les Non Fongible Tokens (ou jetons non fongibles) permettent de certifier l’authenticité et tracer la propriété d’un objet souvent numérique.

Les applications se multiplient dans le monde de l’art et du sport. La plateforme NBA Top Shot (VPN impératif pour y accéder depuis l’Europe) permet par exemple d’acquérir des moments de matchs de basket. L’extrait vidéo reste visible de tous sur Internet, ce que l’acheteur acquiert c’est le NFT qui lui est associé.

Ces NFT sont commercialisés via un système de packs similaire aux mécaniques de vente des cartes Panini. On achète en aveugle selon un pricing adapté à la rareté des moments que contient le pack. Les propriétaires (collectionneurs ou spéculateurs) peuvent ensuite s’échanger les NFT. Mais contrairement aux cartes Panini, chaque NFT est unique. Les prix de certains moments s’envolent.

L’application a dégagé 240 millions de dollars de chiffre d’affaires sur les 30 derniers jours.

Basket USA

Quel potentiel pour les NFT ?

Même en ne considérant que le sport, l’application ouvre la voie à un gigantesque marché. Les sports produisent des « moments » en permanence et drainent des communautés de fans passionés. Plusieurs remarques en vrac sur ce qui se met en place :

  • Les organismes détenteurs des droits à même de certifier les moments doivent commercialiser ces moments
  • Des évènements licenciés peuvent faire l’objet de NFT : sport, concerts, performances…
  • Les people peuvent vendre des moments symboliques et les influenceurs peuvent trouver des débouchés dans cette activité
  • Je ne crois pas que les NFT basés sur des objets physiques tiendront en dehors du buzz
  • Certaines populations d’internautes n’ont aucune crainte à acheter des actifs immatériels
  • En raison de l’apparition imprévisible de nouveaux évènements plus intenses, les anciens peuvent voir leur cote baisser
  • En sport, le cotation d’un moment passé peut évoluer en raison de la carrière d’un joueur impliqué
  • Le NFT n’a pas pour vocation de controler la diffusion mais on peut imaginer que le propriétaire puisse bénéficier de visibilité sur certaines plateformes (effet identique au naming des stades)
  • Posséder un moment peut avoir un impact sur l’image du propriétaire
  • A un moment il faudra légiférer

Tout ca pour dire que j’ai hate d’acheter le but en or de Trezeguet lors de la Finale de l’Euro du 2 juillet 2002. Et que finalement, on va peut être faire quelque chose de disruptif avec la blockchain.