Abus, spam, arnaque

Dans les années 80 le Top 50 était controlé via les playlists des radios FM, maintenant le stream l’est par des bots.

Achats d’écoutes, piratage : entre 7 et 10% des streams en France seraient frauduleux